Sur les traces de l'esclavage en Guadeloupe

art et culture - a decouvrir
Sur les traces de l'esclavage en Guadeloupe

Le 27 mai 1848, le gouverneur Marie Jean-François Layrle proclamait l'abolition de l'esclavage en Guadeloupe. Découverte des sites historiques et commémoratifs sur l'île.

Inaugurée en 1994 au Bénin, la « route de l'esclave » fait l'inventaire des lieux d'histoire et de mémoire liés à la traite négrière et à l'esclavage. Sensibles à la question, des historiens, des chercheurs et des spécialistes du patrimoine se sont rassemblés en Guadeloupe pour créer le premier itinéraire consacré aux victimes de l'esclavage à avoir reçu la reconnaissance et le label de l'Unesco.
Initié par l'organisation internationale, le projet a pour but de contribuer à une meilleure compréhension des causes et des enjeux de l'esclavage dans le monde, mettre en exergue les transformations globales, favoriser le dialogue interculturel et identitaire au sein du pays et, enfin, lutter contre l'ignorance et l'oubli. Du fort Louis Delgrès au canal des Rotours ou encore l'habitation Roussel-Trianon, 18 sites uniques vous plongent au cœur du passé.

Tel : +590 (0)5 90 82 09 30

www.lesilesdeguadeloupe.com